Miel Peps ?

Le début d’un projet

Il y a plusieurs semaines de cela, Monsieur Gillet, professeur de SVT, Madame Labarde, professeure d’Histoire-Géographie et Monsieur Guillaume, professeur de mathématiques ont proposé le projet « Miel PEPS » à notre classe de 1re S. Ce nom a été trouvé suite à un vote, en classe. Notre projet consiste à introduire une ruche d’abeilles dans l’enceinte du Lycée René Cassin, dans un espace adéquat, c’est-à-dire dans un espace vert à l’écart des locaux. Il s’agit de sensibiliser les élèves du lycée sur le rôle des abeilles dans le développement durable et l’économie mondiale.

Les abeilles sont des insectes pollinisateurs. Les pollinisateurs sont les insectes qui, en butinant les fleurs pour se nourrir, transportent du pollen d’une fleur à une autre, et en assurent la pollinisation. Les fruits tels que la pastèque, le kiwi ou le melon sont à 90% dépendants de la pollinisation (source 1). Les cerises, concombres et pommes le sont à 65 %* (source 2). Sans le travail des pollinisateurs, la perte économique française serait de 2 à 5 milliards d’euros par an*2 car cette disparition aurait un impact majeur sur la production végétale. Les abeilles représentent 80 %*3 des pollinisateurs mais leur survie est menacée. Aujourd’hui, dans certaines régions du monde, le taux de mortalité des abeilles est estimé à plus de 50 %*3. En France, il est estimé à 20%*2, principalement dû à l’utilisation intensive de pesticides.

Suite à cela, nous avons commencé à étudier le rôle des abeilles dans l’écosystème puis dans l’économie mondiale. (Nous vous en dirons plus dans une prochaine publication).

Lors de notre premier cours, nous avons étudié la reproduction de ces pollinisateurs extraordinaires. Les abeilles vivent un cycle de 4 phases en une année : 

La phase d’hivernage, de début novembre à mi-février où on peut voir que la
variation de la population est quasi-nulle ;

La phase de développement, de mi-février à début mai où on peut apercevoir
une augmentation de la population ;

La phase d’essaimage, de début mai à mi-juillet, où le nombre d’abeilles
est le plus élevé, mais où la variation de la population est quasi-nulle ;

La phase de préparation à l’hivernage, de mi-juillet à fin octobre, la population
d’abeilles diminue fortement pour recommencer ce cycle.

Question : Si nous voulons avoir une ruche avec le plus d’abeilles possible, quand faut-il poser la ruche ?

 

Rédacteurs : Adam et Christophe (1re S2)

Sources :

ACTU-ENVIRONNEMENT. « Dictionnaire environnement », Disponible sur : [http://www.actu-environnement.com/ae/dictionnaire_environnement/definition/insecte_pollinisateur.php4->http://www.actu-environnement.com/ae/dictionnaire_environnement/definition/insecte_pollinisateur.php4] [consulté le 24 novembre 2016] (source 1)

DREYFUS Louis, « Le service rendu par les pollinisateurs évalué entre 2 et 5 milliards d’euros par an en France », Le Monde, 24 novembre 2016. Disponible sur : [http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/11/24/le-service-rendu-par-les-pollinisateurs-evalue-entre-2-et-5-milliards-d-euros-par-an-en-france_5037563_3244.html->http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/11/24/le-service-rendu-par-les-pollinisateurs-evalue-entre-2-et-5-milliards-d-euros-par-an-en-france_5037563_3244.html] [consulté le 28 novembre 2016] (source 2)

JULLIARD Jean-François : “Déclin des abeilles : un fléau aux causes multipleset aux conséquences catastrophiques ». Greenpeace. Disponible sur : [http://www.greenpeace.org/france/fr/campagnes/agriculture-ecologique/fiches-thematiques/declin-des-abeilles/?gclid=CJLk2PPXwdACFUyNGwodfgIAIQ->http://www.greenpeace.org/france/fr/campagnes/agriculture-ecologique/fiches-thematiques/declin-des-abeilles/?gclid=CJLk2PPXwdACFUyNGwodfgIAIQ] [consulté le 24 novembre 2016] (source 3)

Photo d’illustration : Laurent Morand pour Flickr. Disponible sur : https://www.flickr.com/photos/34597555@N07/7615844358

Voir en ligne : Notre blog : ddcassin95

Dans la même rubrique

Partager cette page