Jean-Pierre VERNANT L’Univers, les dieux, les hommes

Sous-titrée « Récits grecs des origines », cette œuvre a été écrite par VERNANT, historien spécialiste de la Grèce antique, et plus particulièrement de ses mythes.

L’Univers, les dieux, les hommes raconte ainsi, dans un langage simple et d’une manière étonnement entrainante, quelques passages de la mythologie grecque. Certains sont, somme toute, relativement connus : nous croiserons par exemple le chemin d’Ulysse, tremblerons de peur et de pitié avec Œdipe, et pourrons même revivre la mythique guerre de Troie !
Mais ce livre permet également de découvrir une portion de la mythologie grecque beaucoup moins connue : la théogonie, c’est-à-dire la naissance des dieux et du monde. En lisant le livre, nous découvrons donc la réponse que les Anciens ont proposée pour répondre à la question du commencement de l’univers ! Personnellement, c’est cette partie qui m’a le plus intéressé : de la naissance de la Terre à la mise en place des conditions de la vie humaine et en passant par la titanomachie (mot étrange dont vous pourrez, si besoin, éclaircir le sens en lisant ce livre !), toute la mise en place du monde pensée par les Grecs est racontée.

Ce livre n’est cependant pas qu’un simple recueil de mythes parmi d’autres. Certes, la manière dont ils sont racontés tend vers le récit de conteur (l’auteur dit « des fables de nourrice »), ce qui les rend véritablement captivants. Mais, comme l’explique l’auteur dans l’avant-propos, la nature même de tout récit mythique entraîne le lecteur vers quelques réflexions. D’où viennent en effet ces légendes, transmises de génération en génération, qui peuvent paraître si farfelues ? Pourquoi sont-elles comme elles sont, pourquoi ce détail et pas un autre ? C’est fort de ces questions, qui sont autant d’interrogations possibles du lecteur, que VERNANT non seulement raconte, mais aussi interprète. Aussi s’arrête-t-il souvent à des points importants de chaque récit pour résumer et expliciter les enjeux qui se cachent derrière.
Ce n’est ainsi pas seulement au récit en lui-même que l’on s’intéresse (quoique les amateurs d’histoires étranges et un peu louches y trouveront leur bonheur !), mais également à sa signification, à partir de laquelle c’est toute la pensée antique elle-même qui, du fond des âges, nous est dévoilée. Chaque mythe a ses enjeux, enjeux dévoilés par l’auteur, et dont peuvent découler toute une série d’interrogations philosophiques.

Je vous conseille donc la lecture de ce livre divertissant et enrichissant ; un livre dont le contenu pourra peut-être vous amuser, mais également vous faire réfléchir sur ces mythes intimement liés à la pensée grecque, cette même pensée à qui nous devons tant aujourd’hui (notamment l’existence du cours de Philosophie !).

Anthony

Partager cette page