Main Stream

Tout d’abord je n’apprécie pas les fast-foods tel que le Mac Do. Je n’ai donc pas d’images associées à des souvenirs particuliers puisque je les rejette automatiquement. En effet, les quelques souvenirs que je garde de ces rares passages au Mac Do sont désagréables. Beaucoup sont liés à l’ambiance de l’endroit : trop de bruit, trop de monde … Je suis également repoussée par l’odeur permanente et persistante de graisse, et je n’aime pas la nourriture que l’on nous sert.

Toutes ces raisons font que je me sens mal à l’aise dans ce genre d’endroit. Par conséquent, les images publicitaires du Mac Do n’évoquent rien pour moi, sinon du dégoût. Ces images n’ont aucun effet attractif sur moi. De plus je déteste l’idée d’être entraînée par le courant, de suivre le mouvement : ce n’est pas parce que la majorité des gens fréquentent ces lieux de restauration que les autres doivent les suivre sans prendre le temps de savoir si c’est ce qu’ils veulent vraiment.

Aujourd’hui, ce phénomène d’imitation est considéré comme normal, évident, et ce sont les personnes qui ne sont pas affectées par ce mouvement qui, aux yeux des autres sortent de la normalité.

Or, personnellement, je préfère me différencier des autres en exposant mes points de vue plutôt que de « faire comme tout le monde » et ne rien dire.

 

Emeline.

Partager cette page