Rêverie


Si jeune, si belle,

Des cheveux noirs dans le vent,

Des plumes couvrant son corps nu,

Les mains innocentes,

Le visage inconnu,

Dans une obscurité éclaircie par sa
peau, blanche,

 Laissant apparaitre une lumière qui atteint si
particulièrement l’oeil,

On croirait voir un ange,

 Par les plumes sur son dos,

Par ses cheveux aux vents,

Un visage caché,

Pour se laisser emporter dans
un mystère totale sur son identité,

On peut juste dire que cette image
est troublante…
Elle était sur le sol, sur le ventre,

Face contre terre, des plumes noires
de corbeaux sur son dos,

Montrée dans des tons assez
gris-noir :

Elle était morte, mais elle était
gracieuse…

 

Antony

Partager cette page