N’oublie Jamais (The Notebook)

Le film que j’ai choisi est N’oublie Jamais (ou The Notebook). Ce film raconte l’histoire d’Allie, atteinte d’Alzheimer, qui vit en maison de retraite. Chaque jour, Noah lui lit le même livre. Il s’agit du carnet où Allie a consigné sa propre histoire, lorsqu’elle a appris sa maladie. Pour ne pas oublier ses sentiments, elle a écrit, et Noah, inlassablement, lui relit ses propres mots. 

La scène qui m’a le plus émue se passe à la fin du film, lors d’un retour en arrière, lorsqu’ Allie, retrouve Noah après des années séparés, et passe du temps avec lui alors qu’elle s’est fiancée à un riche avocat. Dans cette scène, Allie comprend que Noah, ne l’a jamais oublié, qu’il n’a jamais pu refaire sa vie car il est toujours amoureux d’elle. A ce moment de l’histoire, Allie est face à un dilemme car elle doit choisir entre son fiancé, avec qui elle a refait sa vie et que ses parents aiment, et Noah, qui est contraire à tous les principes qu’ont les parents d’Allie.

Cette scène m’a émue, car lorsqu’Allie lit la première lettre sur les trois cents soixante-cinq que Noah lui a écrits et que sa mère lui a caché, on comprend qu’elle est perdue, car elle prend conscience de la réalité puisque Noah était sorti de sa vie depuis des années et elle avait remplacé son absence par Lon Hammond (son fiancé). L’émotion que ressent Allie provient, de la colère car sa mère lui a caché l’amour de Noah, mais également de la honte, puisqu’elle va devoir tout avouer à Lon qu’elle aime toujours Noah malgré son amour pour lui. Et de même, elle sait qu’elle va devoir choisir entre l’un ou l’autre. Elle a renoncé à son amour pour Noah pendant des années en essayant de refaire sa vie alors que lui ne l’avais pas oublié.

Cette scène peut faire ressentir une même émotion sur toutes les personnes qui voient le film, car on éprouve de la pitié pour Allie. Mais également, on peut se reconnaitre à travers le personnage puisque ce dilemme peut être présent dans notre vie. La scène provoque donc une émotion par identification du personnage chez le spectateur. De même, on peut se demander si Allie va choisir, son premier amour, Noah, celui qu’elle n’a en réalité jamais cessé d’aimer, ou celui que ses parents auraient choisis pour elle et qui a réussi à lui faire plus ou moins rempacer Noah. Mais peut être que cette scène nous fait ressentir une émotion car elle est contraire à ce que l’on pense, et donc on sait que cela ne nous arrivera jamais, on éprouve donc une forme de pitié pour Allie qui elle est dans le malheur et face à elle-même pour prendre une décision qui est importante puisque si elle ne fait pas le bon choix, elle pourrait le regretter toute sa vie.

SOUSA
 Pauline
1ère

 

Partager cette page