journal philosophique n°1

La Passion, Fuite du réel ?

Dans un article de George LAFFLY nommé : « La passion, fuite du réel ? », l’auteur veut nous monter comment la passion amoureuse se construit travers deux mythes :

  • Celle de Don Juan qui nous montre que l’être et l’amour ideal n’existe pas.
  • Et le mythe de Tristan et Yseult qui pointe les souffrances qu’entraîne un amour impossible.

 

  1. « Don Juan »

L’histoire de Don Juan qui recherche une femme, mais aussi l’amour idéal renvoie à la question :

« Est-ce que l’amour idéal existe ? »

L’auteur ici nous dit clairement non, cela n’existe pas, car on trouvera toujours un défaut à l’autre. C’est cette recherche de la perfection qui entraîne une certaine souffrance du couple, mais l’auteur dit aussi qu’il faut avoir aussi une expérience de vie avec l’autre pour connaître et apprécier ces défauts. Il faut savoir les contourner plutôt que la rupture (qui désigné ici comme ultime recourt), en effet une relation se consolide par des conflits ou des frictions résolue avec succès. L’auteur nous indique qu’il est important au sein d’un couple d’avoir une estime de l’autre car cela aide à la compréhension est à la confiance vis à vis de l’autre. « Une sorte de lien fusionnel. »

George LAFFLY nous dit donc dans ce texte, d’accepter l’autre comme il est avec ses défauts, mais aussi est surtout d’apprendre à le connaître.

  1. Le mythe de « Tristan et Yseult »

A travers l’histoire de Tristan et Yseult, l’auteur nous parle de l’amour impossible et de la souffrance que cela entraîne.

Il nous dit donc que l’on doit respecter l’autre et ne pas se cacher. L’idée est exprimée à travers les efforts démesurés de Tristan et Yseult afin de ne pas se voir et ne pas se montrer à la vue de tous. L’auteur nous indique que ce genre de comportement peut mener à la dépression. Or, la dépression au sein d’un couple fini généralement par un divorce. Il est nécessaire lors d’une relation de vérifier si l’être aimé est comblé. Les relations à distances peuvent-être asymétriques et cela promet des problèmes importants… Mais ce n’est pas le seule problème des relations à distances, il est aussi important d’avoir un contact réel entre les deux conjoints, même si pour cela il est important de savoir faire quelques sacrifices sinon l’autre peut prendre cela comme un manque de désir ou bien ne pas avoir envie d’une confrontation face à face.

George LAFFLY nous dit ici de ne pas cacher son amour par peur du regard des autres, lors de relations à distances de toujours entretenir la relation par des contactes réel.

Robin, 1L1

Partager cette page