exercice sur texte 3

{{Exercice 3 :Structure d'un texte. }}

  • Placer dans un tableau les termes surlignés servant à définir trois degrés de croyance selon les deux critères de comparaison énoncés par l’auteur ; ces termes peuvent apparaître une ou plusieurs fois dans le tableau ; trois cases contiennent deux termes, les autres cases ne contiennent qu’un terme.
  • Expliquez ce qui distingue la croyance de la conviction.

[(Je ne puis affirmer, c’est-à-dire exprimer comme un jugement nécessairement valable pour chacun, que ce qui produit la conviction. Je peux garder pour moi la persuasion, si je m’en trouve bien, mais je ne puis, ni ne dois la faire valoir hors de moi.
La croyance, ou la valeur subjective du jugement, par rapport à la conviction (qui a en même temps une valeur objective), présente les trois degrés suivants : l [**opinion, la foi et la science*]. L’opinion est une croyance qui a conscience d’être insuffisante aussi bien subjectivement qu’objectivement. Si la croyance n’est que subjectivement suffisante et si elle est en même temps tenue pour objectivement insuffisante, elle s’appelle foi. Enfin, la croyance suffisante aussi bien subjectivement qu’objectivement s’appelle science. La suffisance subjective s’appelle conviction (pour moi-même) et la suffisance objective, certitude (pour tout le monde).

KANT, Critique de la raison pure (1781).
)]

Partager cette page