EXPERTS à l’École : les gendarmes de l’IRCGN rencontrent les élèves du lycée René Cassin à Gonesse !

Article original : http://www.sciencesalecole.org/experts-a-lecole-les-gendarmes-de-lircgn-rencontrent-les-eleves-du-lycee-rene-cassin-a-gonesse/

 

Dans le cadre de l’opération « EXPERTS à l’École » pilotée par « Sciences à l’École », des lycéens de première STL ont eu le privilège de rencontrer deux gendarmes experts de l’IRCGN (Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale), qui se sont déplacés au lycée René Cassin à Gonesse (académie de Versailles) le lundi 21 mars 2022. 

Le lycée René Cassin à Gonesse a intégré le réseau d’établissements de l’opération « EXPERTS à l’École », suite à un appel à candidatures lancé dans l’académie de Versailles en 2021 par « Sciences à l’École » et grâce au relais assuré par Dominique Noisette, Inspectrice d’académie – Inspectrice pédagogique régionale de physique-chimie.

Au total, trois collèges et deux lycées des académies de Versailles et de Paris se sont vu remettre un kit complet de matériel en 2021, grâce auquel ils sont en mesure de mener des actions pédagogiques à destination de leurs élèves. En outre, dix enseignants exerçant dans ces établissements scolaires ont bénéficié d’une formation ambitieuse dans le domaine de la criminalistique, aux côtés de gendarmes représentant cinq Régions de Gendarmerie, lors d’un stage organisé sur le site de l’IRCGN à Pontoise du 25 au 27 octobre 2021.

Andréa Lacotte, Stéphane Jeune et Philippe Martinho, tous trois professeurs de physique-chimie, coordonnent les activités en lien avec l’opération « EXPERTS à l’École » au lycée René Cassin. Afin de soutenir leur action, le colonel Grégory Briche, Chef de la Division Criminalistique Physique et Chimie de l’IRCGN et membre du comité scientifique de l’opération EXPERTS, et l’adjudant-chef Stéphane Martinez-Raposo, expert au département Microanalyse de l’IRCGN, se sont rendus au lycée à la rencontre des élèves d’une classe de première STL pour une après-midi d’échanges et d’immersion au cœur des missions et métiers de la gendarmerie scientifique.

L’intervention des gendarmes dans ce groupe de 16 élèves concernait l’analyse de prélèvements pileux dans le cadre d’une enquête fictive portant sur un homicide. Après découverte de l’activité, la classe a été partagée en deux groupes distincts de huit élèves qui ont permuté à mi-séance.

Le premier atelier consistait en une mesure directe de l’épaisseur des prélèvements pileux par utilisation du microscope numérique du kit « EXPERTS à l’École » mis à disposition de l’établissement par « Sciences à l’École ». Le second atelier proposait aux élèves de déterminer l’épaisseur de l’échantillon par diffraction de la lumière issue d’une source laser.

L’après-midi, rythmée par les échanges nourris entre élèves, gendarmes et enseignants, a été marquée par deux temps forts :

  • les gendarmes, qui avaient apporté du matériel technique et des échantillons, ont organisé une démonstration grandeur nature des processus de prélèvements d’indices, au cour de laquelle plusieurs élèves se sont retrouvés équipés de gants et de la tenue de type « lapin blanc » ! Une observation au microscope numérique a permis d’effectuer une distinction entre éléments pileux humains et animaux, dont les élèves ont pu déterminer l’épaisseur ;

  • les discussions entre élèves et gendarmes qui ont présenté leurs missions au sein de l’IRCGN et ont détaillé leurs parcours et leurs motivations ; l’occasion pour les lycéens de mesurer l’exigence des métiers de la gendarmerie scientifique et la très grande probité de celles et ceux qui s’y engagent.

Dominique Noisette, IA-IPR de physique-chimie, également présente, a tenu à remercier chaleureusement les gendarmes de l’IRCGN, soulignant les bénéfices d’une telle rencontre aux yeux des lycéens, témoins de l’engagement et du sens des valeurs des gendarmes présents.

Crédits photos : Régis Drexler (Sciences à l’École) 


« Sciences à l’École » s’associe pleinement à ces remerciements. Ces rencontres, au plus près des élèves, démontrent avec force que la Gendarmerie nationale et l’Éducation nationale ont vocation à agir conjointement en direction de la jeunesse, en la sensibilisant au respect des valeurs et principes de la République au travers, entre autres, de la pratique et la réflexion scientifiques.

Posted in Actualité, Divers, Projets/Innovations, vie lycéenne.